Une brise de nord-ouest de 20 à 30 nœuds et une mer formée l’ont amené à beaucoup manœuvrer et à effectuer plusieurs changements de voiles. A 20 nœuds en début de nuit, à 30 nœuds au cœur du golfe de Gascogne et à plus de 20 nœuds encore au petit jour le skipper Actual est entré dans le match rapidement, il en avait envie…

A la mi-journée ce dimanche, Yves est en passe de doubler le cap Finisterre, il va tracer vers l’ouest pour aller en bordure de la dépression située au large des Canaries avant de plonger sud.