L’Ultim Actual Leader bénéficie depuis cette semaine d’un chantier complémentaire qui fait suite aux gros travaux de cet hiver. Ces différents travaux nécessitent tous l’immobilisation du bateau pendant un peu plus de deux semaines.

« Il s’agit de travaux que nous avions anticipé depuis cet hiver, mais que nous n’avons pas eu le temps de mener à bien avant la mise à l’eau. En les programmant aujourd’hui, nous pouvons les réaliser dans des conditions optimales et dans un timing bien précis », annonce Yves Le Blevec.

Ce chantier ne nécessite cependant pas la sortie d’eau de l’Ultim. L’équipe technique s’organise pour travailler au ponton, ce qui suppose une logistique assez complexe, mais à laquelle elle est parfaitement rodée.

Ronan Le Rest, spécialiste hydraulique et mécanique, qui avait participé au chantier de l’hiver dernier a réintégré le team le temps de ces travaux, ainsi qu’un renfort en composite.

Trois types de travaux sont menés de front :

  • Le renouvèlement de tout le système de production d’énergie : changement des batteries âgées de 5 ans et de leur mode de charge. Une opération qui a nécessité du temps de réflexion et de recherche du matériel le plus adapté aux besoins à venir du trio sur Brest Atlantiques. Cette mise en place va notamment nécessiter la création de pièces custom. Et le team sera également épaulé de compétences extérieures (société Skysat).
  • La reprise (ponçage et peinture) des profils des safrans : une opération à renouveler régulièrement au regard du caractère très sensible de ces appendices.
  • La mise en place de quelques aménagements liés à la vie à bord du trio sur cette longue épreuve de plus de 3 semaines.

Parallèlement à cela, une partie de l’équipe se chargera de changer les voiles du géant : le jeu d’entrainement va céder sa place à des voiles plus récentes.

« Toutes ces opérations participent bien sûr à notre préparation pour Brest Atlantiques. Elles sont regroupées sur les deux semaines à venir afin d’optimiser le temps de navigation qui nous reste avant le départde la course », précise le skipper Actual Leader.

Mi-septembre, l’Ultim Actual Leader sera en effet en configuration course pour Brest Atlantiques dont le coup d’envoi sera donné le 3 novembre.