« Ils viennent de passer sous un grain, le vent est passé de 11 à 32 nœuds. Ils sont dans le Pot au Noir depuis 3 heures ce matin, ça oscille beaucoup, ils doivent manœuvrer en permanence… Mais ça avance bien ! », analyse Christian Dumard leur routeur.

De fait, l’Ultim Actual Leader a repris 40 milles sur Macif et Sodebo, ce matin, et trace quand même à 17 nœuds ce matin. Et, sur les dernières 24h, il a été aussi rapide que le Maxi Edmond de Rothschild.

Yves, Alex et Ronan devraient sortir dès ce soir de cette immense masse orago-pétoleuse qui s’étend sur des centaines de milles, en latitude et en longitude.

« Il faudra refaire les comptes à la sortie du Pot au Noir, mais comme ils y sont entrés plus vite que prévu, ils devraient finalement bien tirer leur épingle du jeu ! », poursuit Christian Dumard.

De quoi donner du baume au cœur au duo franco-espagnol pour cette journée qui s’annonce sportive, au cœur de ce hammam géant…