Les dernières 24h ont été beaucoup moins faciles que prévues à bord de ces géants, la faute à un alizé particulièrement instable qui a, notamment, contraint Yves et Alex à enchainer plusieurs empannages pour descendre, comme sur les grandes marches d’un escalier océanique, vers la corne africaine.
« Ils ont rencontré des conditions instables avec beaucoup de grains. A chaque grain, ils doivent abattre (changer de cap pour s’écarter de l’axe du vent, de façon à s’adapter à cette survente temporaire ndlr), voire manœuvrer si le vent bascule ou monte trop », explique Ronan Deshayes, directeur technique du team Actual Leader, en veille permanente à terre.

Depuis cette nuit, le vent semble s’être stabilisé, les sillages aussi. Les marins en ont profité pour se reposer enfin. Le quatuor devrait maintenant bénéficier de conditions plus propices à la vitesse. Ce matin, les 4 géants tracent à 27 – 28 nœuds sur la route directe. Le trio Actual Leader devrait doubler les îles du Cap Vert en fin de nuit prochaine, objectif le Pot au Noir !