Après un passage de la pointe « Cabo Frio » dans les calmes habituels du milieu d’après-midi au large de Rio, la question s’est posée à l’équipage d’Actual Leader de savoir comment négocier la grosse dépression qui arrive par l’Ouest. Yves et Alex la surveillaient depuis plusieurs jours. Le vent prévu atteint 45 noeuds samedi et dimanche et une houle de face de près de plus de deux mètres rend la progression difficile. Dans ces conditions, les bateaux et les équipages sont mis à rude épreuve.

La décision avait été prise depuis plus de 24 heures d’adopter un comportement conservateur afin de préserver les hommes et le matériel et ceci d’autant plus que l’anticyclone bloque la route pour les premiers qui arriveront au large de l’Afrique du Sud.
Le Team Actual Leader a donc choisi une route conforme à son projet initial. Les concurrents semblent avoir adopté la même attitude.

En navigant à vitesse réduite sur une route Nord, le plus gros de la dépression va passer dans le Sud de la flotte. Ce sera alors le moment d’attaquer et de naviguer à nouveau à des vitesses habituelles pour ces bateaux.